HISTORIQUE

La Révolution a entrainé la confiscation de nombreuses collections privées de livres. La loi du 27 janvier 1794 en confiait l’administration aux municipalités. A Beauvais, ces collections provenaient de l’Evêché, du Chapitre de la Cathédrale, des abbayes Saint-Lucien et Saint-Quentin, du collège et de quelques collections d’émigrés.

En 1796, tous ces ouvrages formèrent une bibliothèque rattachée à l’Ecole centrale, installée rue des Jacobins (ancien couvent des Ursulines). En 1817, cette bibliothèque fut définitivement municipalisée, un catalogue fut rédigé. En 1857, la bibliothèque fut transférée dans l’Hôtel de ville (celui d’avant 1940) et s’accrut des 2400 livres de la Société d’instruction publique, puis de ceux de séminaires vers 1911.

En 1940, les bombardements qui rasèrent le centre-ville, détruisirent les bâtiments et la plus grande partie des collections. La partie la plus précieuse de celles-ci avait pu être mise à l’abri au début de la guerre, notamment les manuscrits médiévaux et la collection Bucquet mais l’activité de lecture s’interromptit. Elle reprit en 1945 dans un baraquement. Ce n’est qu’en 1955 qu’un nouveau bâtiment, spacieux et fonctionnel, fut inauguré rue Malherbe, à coté de l’Hôtel de ville reconstruit.

En 1986, l’établissement existant était devenu trop exigu.  La municipalité décida de rénover des locaux autrefois occupés par le « Bureau des Pauvres » pour y implanter un centre culturel comprenant le conservatoire Eustache-du-Caurroy, l’école d’art du Beauvaisis et une nouvelle médiathèque qui est inaugurée en 1991.

Jugé équipement d'intérêt communautaire, le réseau des médiathèques a été transféré au 1er janvier 2005 à la communauté d'agglomération du Beauvaisis.

En janvier 2013, la médiathèque du centre-ville a été entièrement réaménagée pour offrir davantage d'espaces de convivialité et de détente au public. De nombreuses ressources multimédia ont été mises à disposition : accès Internet, connexion Wifi, ordinateurs et tablettes tactiles en accès libre, vidéoprojecteurs... Des ressources numériques (musique, presse en ligne, autoformation) sont désormais accessibles sur place et à distance.

 

Aujourd’hui, le réseau des médiathèques du Beauvaisis se compose de 5 médiathèques